0,00  (0)
fr

Connectez-vous avec votre adresse e-mail ou votre compte Facebook

OU

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscrivez-vous dès maintenant
> > > Les Legaltech peuvent-elles être éthiques ?

Les Legaltech peuvent-elles être éthiques ?

22 juillet 2019 Professions du droit

A l’occasion de la deuxième édition du Forum parlementaire de la Legaltech, lundi 1er juillet 2019, plusieurs acteurs du droit se sont interrogés sur la déontologie au sein de ces entreprises.

« Je considère que les Legaltech B to C (relations commerciales entre professionnels et particuliers) sont à proscrire parce que le particulier ne sait pas » affirme Guylène Kiesel Le Cosquer, présidente de la Compagnie nationale des conseils en propriété industrielle, lors du Forum parlementaire de la Legaltech, qui s’est déroulé su Sénat le lundi 1er juillet 2019. Une opinion pour le moins étonnante dans un paysage où un meilleur accès au droit est présenté comme l’une des plus grandes avancées de ces start-up. Serait notamment en cause, le risque d’un manque d’éthique.

http://www.lemondedudroit.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter un commentaire.

contribuer-actualites

Partagez sur les réseaux sociaux

Ajouter un favoris

Vous devez être membre pour ajouter un contenu à vos favoris.

Déjà membre ? Connectez-vous :

Pas encore inscrit ?

Créez votre compte